Sites et monuments à Grenoble (Rhône-Alpes, France)

Téléphérique de Grenoble Bastille
  • Téléphérique de Grenoble Bastille

    Le téléphérique de Grenoble Bastille, également appelé bulles de Grenoble en raison de la forme de ses cabines sphériques, est un moyen de transport touristique qui relie le centre-ville de Grenoble à la colline de la Bastille sur un dénivelé de 266 mètres. Inauguré le 29 septembre 1934, il compte parmi les premiers téléphériques construits dans une grande agglomération et fonctionne sans interruption au cours de l'année hormis les trois semaines de maintenance en janvier.
European Synchrotron Radiation Facility
  • European Synchrotron Radiation Facility

    L'European Synchrotron Radiation Facility, en abrégé ESRF (en français « Installation européenne de rayonnement synchrotron »), société civile de droit français créée le 12 janvier 1989, est l'un des trois plus importants synchrotrons actuellement en fonctionnement dans le monde avec l'APS du Laboratoire national d'Argonne aux États-Unis et SPring-8 (en) dans la préfecture de Hyōgo au Japon. Livré aux scientifiques début 1994 et inauguré sur le polygone scientifique de Grenoble le 30 septembre 1994, cet accélérateur de particules de 844 mètres ...
La Bastille de Grenoble et son Téléphérique - officiel
  • La Bastille de Grenoble et son Téléphérique - officiel

    Quai Stéphane Jay 38000 Grenoble France
    Il y a 80 ans, Grenoble se dotait d’un téléphérique urbain : une première en Europe. Novatrice et insolite, l’installation a rapidement permis à de nombreux curieux et touristes de prendre de la hauteur et de profiter d’une vue imprenable sur la ville et les montagnes alentours, à une époque où les panoramas alpins sont très appréciés. Aujourd’hui, la Bastille et son téléphérique demeurent l’emblème de la ville. Au panorama exceptionnel sur l’agglomération et les massifs environnants s’ajoutent de nouvelles attractions ...
Minatec
  • Minatec

    Minatec est un complexe scientifique d'envergure européenne situé sur le polygone scientifique de Grenoble. Acronyme de micro et nano technologie, ce centre ne possède pas de personnalité juridique mais uniquement un site, une marque déposée et un mode d’organisation basé sur une convention signée par les trois organismes présents sur le site, qui prévoit la désignation d’un directeur et d’un comité de pilotage. Inauguré le 2 juin 2006 par François Loos, ministre délégué à l’Industrie, ce complexe consacré aux nanotechnologies vise ...
Institut Laue-Langevin
  • Institut Laue-Langevin

    L'Institut Laue-Langevin (ILL), nommé ainsi en l'honneur des physiciens Max von Laue (physicien allemand) et Paul Langevin (physicien français) est un organisme de recherche international situé sur le polygone scientifique de Grenoble qui symbolise lors de sa création en 1967 la réconciliation franco-allemande. Cet institut spécialisé en sciences et technologies neutroniques est financé par quinze pays et accueille chaque année 1 400 scientifiques en provenance de quarante pays, offrant les faisceaux de neutrons les plus intenses au monde ainsi qu'une quarantaine ...
Cours de la Libération-et-du-Général-de-Gaulle
  • Cours de la Libération-et-du-Général-de-Gaulle

    Le cours de la Libération-et-du-Général-de-Gaulle est une avenue se situant en Isère, traversant l’agglomération grenobloise. Elle est connue pour être, après le Corso Francia à Turin et l'Avinguda Diagonal à Barcelone, la plus longue avenue rectiligne d'Europe, : avec ses 7,8 km et son gabarit constant de 50 mètres de large[citation nécessaire] elle est la plus longue et large avenue de Grenoble. À la fin du XVIIe siècle, cette voie portait le nom de cours Saint-André en référence à une puissante ...
Laboratoire d'électronique et de technologie de l'information
Néron (Isère)
  • Néron (Isère)

    Le Néron est un sommet du département français de l'Isère culminant à 1 298 mètres d'altitude dans le massif de la Chartreuse, dans les Alpes. Parfois appelé Casque du Néron au XIXe siècle en raison de sa forme, son nom signifierait littéralement « le noir » et n'a de rapport ni avec l'empereur romain ni avec l'existence d'un poste antique à vocation de vigie et de refuge dans sa partie méridionale. La montagne a la forme d'une coque de bateau ...
Cularo
  • Cularo

    Cularo (ou Cularone, forme latinisée) est le nom gaulois de la ville de Grenoble. Sa première référence officielle écrite remonte au 6 juin 43 av. J.-C., mais de nombreuses traces archéologiques laissent penser que le site était habité bien avant, puisqu'installé sur une route menant à Rome. Ses habitants font partie du peuple des Allobroges dont la ville constitue une frontière avec les territoires des peuples des Vertamocores et des Tricores. À la suite de la christianisation de Cularo, la bourgade ...
Cathédrale Notre-Dame de Grenoble
  • Cathédrale Notre-Dame de Grenoble

    La cathédrale Notre-Dame de Grenoble est une cathédrale catholique romaine située à Grenoble en Isère. Construite à partir du Xe siècle, elle est le siège de l’évêché de Grenoble. Lentement abandonné en raison des travaux inachevés de restauration de 1966, l'édifice a retrouvé sa place dans la vie du diocèse et de la société civile grâce à la découverte inattendue en 1989 des restes de son premier baptistère datant du IVe siècle. Dans un urbanisme extrêmement dense, elle possède la ...
Passerelle Saint-Laurent
  • Passerelle Saint-Laurent

    La passerelle Saint-Laurent, aussi appelée pont suspendu, maintenant réservée aux piétons, fut, jusqu'au milieu du XVIIe siècle le seul pont de Grenoble. Maintes fois emporté par les inondations et reconstruit, le « pont de bois », à péage, était, jusqu'à la mise en service d'un deuxième pont en 1671, la seule voie d'accès au grand axe de circulation situé sur la rive droite de l'Isère reliant Chambéry à la vallée du Rhône. Il relie aujourd'hui le centre historique de Grenoble, ...
Gratianopolis
Clinatec
  • Clinatec

    Clinatec est un centre de recherche biomédicale situé sur le polygone scientifique de Grenoble et regroupant sur 6 000 m2 médecins, biologistes et spécialistes en micro-nanotechnologies. Avec une centaine de chercheurs et d'employés, il est présenté à son ouverture fin 2011 comme le premier centre de ce type dans le monde,. Disposant de six chambres d'hôpital et d’équipements de pointe en imagerie médicale ainsi que d'un bloc opératoire, Clinatec a été développé par la direction de la recherche du Commissariat à ...
Fort du Saint-Eynard
  • Fort du Saint-Eynard

    Le fort du Saint-Eynard est situé au sommet du mont Saint-Eynard, dans le massif de la Chartreuse. Il domine Grenoble à plus de 1 338 m d'altitude. Il fait partie de la ceinture fortifiée de Grenoble. Il est accessible à pied et en voiture (route fermée en hiver), et abrite aujourd'hui un restaurant et un musée, ouverts l'été.
Bibliothèque municipale de Grenoble
Pont de la Porte de France
Grands boulevards (Grenoble)
Château de Sassenage
  • Château de Sassenage

    Le château de Sassenage, autrefois dénommé château Bérenger est un monument historique situé dans la commune de Sassenage, dans le département de l'Isère et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Construit au XVIIe siècle, l'édifice se dresse au cœur d'un vaste domaine arboré. Il est la propriété de la Fondation de France. Il a été récemment restauré et a succédé à un ancien château fort du XIIIe siècle. Historiquement, cette vaste demeure seigneuriale est la troisième à avoir été construite sur le même site, au ...
Cuves de Sassenage
  • Cuves de Sassenage

    Les Cuves de Sassenage ou grottes de Sassenage se situent dans le département de l'Isère, au pied du massif du Vercors, sur la commune de Sassenage. Le site, desservi par les transports en commun de l'agglomération grenobloise (SEMITAG), est partiellement ouvert au public (sauf les mois d'hiver), son entrée est payante et soumise aux aléas climatiques en raison des risques de crues.
Monastère Sainte-Cécile de Grenoble
  • Monastère Sainte-Cécile de Grenoble

    Le monastère Sainte-Cécile de Grenoble est un ancien couvent de femmes situé à Grenoble, dont l'activité s'étend entre les bornes historiques de la Contre-Réforme catholique et de la Révolution française. Le « siècle des saints » qui s’ouvre avec le XVIIe siècle voit la création et l’essor de l’institution, tandis que le « siècle des lumières » qui le suit la voit difficilement survivre et la Révolution française précipite sa disparition. Après avoir été occupée conjointement par des bureaux militaires ...
Couvent des Minimes de Grenoble
  • Couvent des Minimes de Grenoble

    Le Couvent des Minimes de Grenoble est un ancien édifice religieux construit à partir de 1644 par l'ordre contemplatif des Minimes et situé rue du Vieux temple à Grenoble, en France. Acheté à plusieurs reprises et occupé par diverses institutions depuis l'expulsion de ses religieux lors de la Révolution française, il est principalement utilisé de nos jours comme foyer d'étudiants et sa chapelle comme lieu de culture musicale.
Tour sans Venin
  • Tour sans Venin

    La tour sans Venin représente le dernier vestige de l'ancien château de Pariset, du XIIIe siècle, dont les ruines se dressent sur la commune de Seyssinet-Pariset dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes. La tour est qualifiée comme faisant partie des Sept merveilles du Dauphiné.
Château de Chaulnes
  • Château de Chaulnes

    Le château de Chaulnes est situé à Noyarey, commune du département de l'Isère, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il doit son nom à une branche de la famille des Chaulnes, originaire, selon certains ouvrages, de la région Picardie, voire selon d'autres sources, directement du Tonnerrois en Bourgogne, et dont un membre est venu s'installer dans le Dauphiné à la fin du XVIe siècle ou au début du XVIIe siècle. Le château et son domaine ont notamment appartenu à deux évêques qui se sont ...
Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement
  • Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement

    Le Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement (LGGE) est un laboratoire de recherche situé sur le domaine universitaire de Grenoble à Saint-Martin-d'Hères. Ses recherches sont particulièrement utiles pour la communauté scientifique internationale dans le cadre de la compréhension du réchauffement climatique, ainsi que du changement climatique. Début 2017, le laboratoire fusionne avec le Laboratoire d’étude des transferts en hydrologie et environnement (LTHE) pour former l’Institut des géosciences de l’environnement.
Laboratoire d'innovation pour les technologies des énergies nouvelles et les nanomatériaux
  • Laboratoire d'innovation pour les technologies des énergies nouvelles et les nanomatériaux

    Le Laboratoire d’innovation pour les technologies des énergies nouvelles et les nanomatériaux (LITEN) est un institut de recherche consacré aux nouvelles technologies de l’énergie, basé principalement sur le polygone scientifique de Grenoble, ainsi que sur le technopôle Savoie Technolac par le biais de l'Institut national de l'énergie solaire au Bourget-du-Lac. Établissement public à caractère industriel et commercial créé en 2005 à l'initiative du directeur délégué aux énergies renouvelables du CEA, Jean Therme, et composé d'un effectif d'environ 1 300 personnes, il ...
Basilique du Sacré-Cœur de Grenoble
Archives départementales de l'Isère
  • Archives départementales de l'Isère

    Les archives départementales de l'Isère sont un service du Département de l'Isère. Situées 2 rue Auguste-Prudhomme à Grenoble dans le quartier Mutualité-préfecture, elles conservent des documents remontant pour le plus ancien à 1011 concernant une vente de terre à l'archevêché de Vienne jusqu'aux documents publics du début du XXIe siècle. L'une des principales missions de ce service est la communication d'archives au public et il est communément cité de nos jours par le sigle de trois lettres ADI.
Institut des sciences de la Terre
  • Institut des sciences de la Terre

    L'Institut des sciences de la Terre (ou ISTerre) est un laboratoire de recherche public créé en 2011, issu du regroupement du Laboratoire de géophysique interne et tectonophysique (LGIT) et du Laboratoire de géodynamique des chaînes alpines (LGCA). Ce laboratoire de recherche réunit les chercheurs géophysiciens, géochimistes et géologues de l'académie de Grenoble. Les deux implantations principales sont sur le domaine universitaire de Grenoble en Isère et sur le campus du Bourget du Lac en Savoie.
Institut Néel
  • Institut Néel

    L'Institut Néel est un laboratoire de recherche en physique de la matière condensée situé à Grenoble qui dispose d'un effectif de 450 personnes dont 175 chercheurs et chercheurs enseignants. Ce nom a été donné en l'honneur du scientifique Louis Néel, venu s'installer à Grenoble dès 1940 et devenu le principal instigateur du polygone scientifique de Grenoble à la fin des années 1950. Il s'agit d'une unité propre de recherche du CNRS (UPR2940) créée en 2007 par regroupement de quatre laboratoires de ...
Pont de Chartreuse
  • Pont de Chartreuse

    Le pont de Chartreuse est un pont mixte multipoutres à trois travées situé dans la ville de Grenoble, en Isère. Son nom provient du massif de la Chartreuse qui lui fait face. Il relie les départementales RD 15 (quai Jongking et place Émé-de-Marcieu) en rive gauche, et RD 512 (quai Xavier-Jouvin) en rive droite de l'Isère. Les intervenants dans cette opération de construction sont : Maître d'ouvrage, Conseil général de l'Isère Architecte, groupement OSC / RITZ Architecte Travaux, groupe Bouygues TPRF/Tournaud Conception, bureau d'études Omnis ...
Grenoble-Institut des neurosciences
  • Grenoble-Institut des neurosciences

    Grenoble-Institut des neurosciences est un centre de recherche de l'INSERM installé sur la commune de La Tronche près de Grenoble. Ouvert en 2007 sur le campus santé, sa mission est d'élaborer des thérapies innovantes pour les maladies neurologiques, neuromusculaires et psychiatriques. Son emplacement à proximité du centre hospitalier universitaire Grenoble Alpes et de l'Institute for Advanced Biosciences a été choisi afin de favoriser les interactions avec les cliniciens de ces équipements. Depuis 2016, il dispose d'une plateforme photonique super résolution qu'il ...
Passerelle de Meylan
  • Passerelle de Meylan

    La Passerelle de Meylan également appelée Passerelle de l'île d'Amour en référence au parc du même nom dans lequel elle débouche, est une passerelle piétonne traversant l'Isère et reliant les villes de Saint-Martin-d'Hères et Meylan dans le département de l'Isère.
Centre de recherches sur les macromolécules végétales
  • Centre de recherches sur les macromolécules végétales

    Le Centre de recherches sur les macromolécules végétales (Cermav) est une unité propre de recherche (UPR 5301) du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), fondée en 1966 et basée sur le domaine universitaire de Grenoble (Isère). C'est un laboratoire de recherche fondamentale dont les chercheurs et enseignants-chercheurs travaillent dans le domaine des glycosciences. Une approche pluridisciplinaire, couvrant les spécialités allant de la chimie, la physicochimie et la biologie, lui permet d'occuper aujourd'hui une place importante, au niveau international, dans les ...
Échangeur du Rondeau
Tremplin du Dauphiné
Mont Jalla
Église Saint-Joseph de Grenoble
  • Église Saint-Joseph de Grenoble

    L'église Saint-Joseph est une ancienne église disparue de Grenoble en France dépendant du diocèse de Grenoble-Vienne. Elle était située derrière l'actuelle basilique Saint-Joseph, près de la place d'April actuelle. Elle est l'une des deux églises que finança Louis XIV à Grenoble. D'abord église rurale, puisqu'en-dehors des remparts de la ville, elle fut englobée par l'agrandissement de la ville. La basilique Saint-Joseph la remplaça au début du XXe siècle et elle fut alors démolie.
Avenue Jean-Perrot
Pont Esclangon
  • Pont Esclangon

    Le Pont Esclangon est un ouvrage inauguré en 1986, franchissant le Drac et l’A480, dans le département de l’Isère sur une longueur de 138 mètres et une hauteur de 5,90 mètres. Baptisé en hommage à Félix Esclangon, ancien directeur de l'Institut polytechnique de Grenoble, ce pont est prolongé en rive droite par l’ouvrage sur l’A480, puis par deux autres ouvrages constituants les bretelles d’accès et de sortie. C’est un maillon important de l’agglomération Grenobloise qui permet de relier Grenoble à ...
Laboratoire d'informatique de Grenoble
Cinémathèque de Grenoble
Base de loisirs du Bois Français
Porte de France
Fort du Mûrier
Viaduc de Gières
  • Viaduc de Gières

    Le viaduc de Gières est un pont en béton précontraint situé sur la commune de Gières en Isère. Il permet le franchissement de la D523 et d'un rond point. Cet ouvrage a été mis en service en novembre 1967 à l'occasion de l'organisation des jeux olympiques d'hiver de 1968 à Grenoble. Son but étant de faciliter l'accès à la station de Chamrousse depuis la rocade Sud de Grenoble, tout en évitant l'engorgement du centre ville. L'ouvrage a été construit par la société ...
Pont Marius-Gontard
  • Pont Marius-Gontard

    Le pont Marius-Gontard est, historiquement, le deuxième site de franchissement de l'Isère à Grenoble. Il relie la rue Marius-Gontard (rive gauche) à l'intersection des quais de France et Perrière, rive droite. La construction du premier pont de pierre, décidée par Lesdiguières, débuta en 1621 et ne fut finalement achevée qu'en 1671 par son petit-fils, François de Bonne de Créqui, d'où le nom de pont Créqui qu'on lui donnait aussi au XVIIe siècle. Après de nombreuses destructions et reconstructions causées par les ...
Château de Bon Repos
  • Château de Bon Repos

    Le château de Bon Repos est une ancienne maison forte, des XVe et XVIe siècles, remaniée aux XVIIe et XIXe siècles, qui se dresse sur la commune de Jarrie dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes. Les vestiges de l'enceinte datent quant à eux des XIIe et XIIIe siècles. Le château y compris les vestiges de l'enceinte font l’objet d’une inscription au titre des monument historique par arrêté du 8 octobre 1986.
Fort des Quatre Seigneurs